Faire son propre Google Home avec un Raspberry Pi (avec kit)

Dans cet article, je vais vous montrer comment j’ai créer mon propre Google Home.

Cet article n’a pas pour vocation de présenter chaque étape de façon exhaustive mais plutôt de vous présentez un retour d’expérience sur ce petit bidouillage.

Si vous voulez tenter l’aventure voilà les références que j’ai utilisé pour ce bricolage :

Vous trouverez ci dessous une liste des composants, outils et autres bricoles que j’ai utilisé.

Dans la plupart des Kits :

  • Carte Voice HAT accessory board,
  • Carte Voice HAT microphone,
  • Support en Plastique,
  • Haut parleur de 3 pouces,
  • Bouton poussoir,
  • 9 petits câbles pour relier le tout,
  • Du carton pour faire tenir tout ça,
  • Lampe,
  • Micro-switch,
  • De quoi tenir la carte son,
  • ThePiMag (essensial ou May 2017).

Non inclue dans mon Kit :

  • Raspberry Pi Board (3 dans mon cas),
  • Carte microSD (4GB c’est suffisant),
  • Un bon tournevis cruciforme,
  • Du Ruban adhésif (oui du Scotch quoi).

1 – Installation du système d’exploitation.

  • Télécharger la dernière version de l’image fournie par Google ICI,

Celle-ci est une version modifié de Raspbian avec des script d’installation fourni par Google mais surtout des affaires sont déjà pré-configuré (sortie audio par exemple).

  • Graver l’image sur votre carte microSD (avec Etcher),

Pour cette étape Etcher est loin d’être indispensable, mais comme c’est une bonne découverte je vous le conseil, c’est pas moche, portable et cross-plateforme. Que demande le peuple ? 🙂

Choisissez donc l’image, votre périphérique microSD et à vos marque, prêt, flashé !

Sinon Win32 Disk Imager sous Windows ou en ligne de commande sous MacOs et Linux ça fait la job aussi.

2 – Assembler la bête

On va pas se mentir, c’est la partie la plus sympa à faire. Cela c’est fait sans réel problème.

Comme une image vaut mille mots, voici un petit florilège de photos du montage.

[Best_Wordpress_Gallery id=”2″ gal_title=”Raspberry Google Home”]

J’ai juste eu un moment de doute au moment de brancher le bouton poussoir car celui de mon kit n’est identique à celui du site du Google. Un bouton reste un bouton et n’a donc pas de sens. Cependant, ce n’est pas le cas de la LED lumineuse présent à l’intérieur de celui ci. Il faut donc faire attention de branché cette partie du bouton dans le bon sens !

3 – Exécution des scripts d’installation.sh

Afin de vérifier le bon fonctionnement du montage, Google a prévu quelque scripts pour testé si le montage est correct. (Son, Microphone et test de connectivité vers les serveurs de Google).

Après avoir tout re-démonté la petit boite car le haut parleur c’était débranché,  heureux de constaté que celle ci fonctionne parfaitement.

La suite du bricolage est tout de même un peu fastidieuse. Il faut se rendre sur la Google Cloud Plateforme afin de créer un projet pour que l’application préinstallé sur l’ordinateur puisse utilisé les API de Google. On a aussi besoin de créer un couple de clés afin que notre Google Home puisse s’authentifier auprès des serveurs de Google. 

4 – Et alors ? En utilisation ?

Mettons les choses au clair : Ce n’est qu’une version allégé du Google Home. Oubliez donc les appels gratuit (Amérique du nord seulement) via l’enceinte connecté et la musique Spotify à fond les ballons et les routine IFTTT. De plus, si vous ne parlez pas un mot d’Anglais, passez aussi votre chemin car pour le moment ce n’est pas possible de changer la langue. Cependant, cela reste un objet sympa et parfois utile, il est tout de même capable de contrôler mes lumière connecté Phillips Hue, de lancer des minuteurs et réveils (très pratique lorsque l’on cuisine) et de donner la météo.

Il est certain que si vous voulez gouter à la maison connecté par Google, je vous conseillerai plutôt d’acheter un Google Home mini car cela vous reviendra moins cher qu’un kit et un Raspberry tout en sachant que cela sera plus performant. Cependant si vous avez déjà un Raspberry et l’âme d’un bricoleur, foncer ! J’ai vraiment eu du fun avec ce kit !

5 – On fait le bilan calmement.

Voici un petit tableau comparatif sympathique et synthétique de ce qu’il se fait.

[table id=3 /]

En conclusion, je dirai que :

Point forts :

  • Compatible avec tous les Raspberry Pi 40 pins : PieZero(W ou non), Pi 2 et 3…
  • Très bien documenté,
  • Résultat très propre,
  • Facile et amusant,
  • Haut Parleur honnête pour votre Raspberry,

Vous pourrez toujours recycler ça en petit enceinte nomade.

Points faibles :

  • Pas de français,
  • Pas de Google Cast,
  • Ne vaut le coup que si vous avez déjà un Raspberry.

PS : Votre avis m’intéresse 😉

5 Replies to “Faire son propre Google Home avec un Raspberry Pi (avec kit)”

  1. Bonjour,
    J’ai acheter ce kit mais n’arrive pas a le faire fonctionner…C’est assez frustrant car j’ai deja installer plusieurs fois l’image essayé de faire les bon chiox sur GCP…Et toujours rien je desespère…Peux tu m’apporter un peu d’aide s’il te plait…de plus maintenant le français est mis en place sur cette petite bête…
    Tiens moi au courant, merci..

    Benoist.

    1. Salut Benoist 🙂

      Où est tu coincé ? Le script de test passe-t-il sans problème ?
      J’ai eu pas mal de problème de branchement et de faux contacts de mon bord avec le microphone et le bouton poussoir. Donne moi un peu plus de détails sur tes problèmes 😉
      Je vais refaire une installation avec le français de mon côté !

  2. Hello William,
    désolé pour la réponse super tardive…
    J’ai réussi à l’installé maintenant mais je n’arrive pas à le faire parlé et comprendre le français cela aussi est frustrant…
    J’ai la V1 du Voicekit et j’ai bien peur que cela soit le problème…
    J’ai essayé d’installer les 2 version Rapsbian mais sans grande réussite…
    Du coup c’est vrai qu’il est resté dans un coin et me laisse un pti gout d’echec…
    Si tu arrive a utiliser le voicekit V1 en français, je suis preneur…
    A bientot…et cette fois ci je répondrait plus rapidement…

    1. Salut Benoist,
      Pas de problème 🙂
      J’ai fait fonctionné la V1 et d’après ce que j’ai vu, c’est pas tout à fait le même hardware.
      Je sais qu’à l’époque de mon bricolage il n’y avait uniquement l’anglais sur la V1.
      J’ai vu aussi que l’image pour la V1 est mise à jour régulièrement (Dernière version Aout 2018), peut être qu’ils ont enrichis les scripts depuis.
      Je vais réessayer ça quand j’aurai un peu de temps 😉

      Je te tiens au courant.

      1. Hello, Merci pour la réponse…Ou arrive tu as trouver l’image de Aout 2018 en sachant que j’ai fait mes test avant Aout…je vais chercher aussi un peu de mon coté a nouveau…
        Tiens moi au courant…
        Si tu peux m’envoyé un mail car je ne voie pas quand tu me répond via ton site…

        Merci encore pour ton aide.
        Benoist.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *